Très peu de personne au monde ne sont allées aussi souvent et aussi proche des limites du supportable pour un être humain que Reinhold Messner.

L’ homme au visage de cuir

Des voix s’ élèvent pour dire que cet homme, au visage de cuire, est tout simplement le plus grand alpiniste de tout les temps.Reinhold Messner est né le 17 septembre 1944 dans la commune de Bressanone (en italien) ou Brixen am Eisack (en allemand).Cette localité des Alpes italienne se situe dans la province de Bolzano, merveilleuse région du Sud-Tyrol, tout proche de la frontière avec l’ Autriche.Il grandit non loin de là, dans le village de Villnöss (en allemand) ou Funes (en italien), en compagnie de sa sœur et de ses 7 frères.Il est le second fils d’ un instituteur extrêmement autoritaire, et d’ une mère dont il fera un jour la promesse de mettre un terme à la très haute montagne…


Reinhold Messner et la très haute montagne

Il est l’ un des alpinistes parmi les plus célèbres au monde, et pour cause :
En mai 1978, en compagnie de son compagnon de cordée l’ Autrichien Peter Habeler, ils sont les premiers à gravir l’ Everest sans l’ aide de l’ oxygène en bouteille.L’ exploit est alors sans précédent, les scientifiques de l’ époque pensaient cette prouesse impossible et extrêmement dangereuse à tenter.
Deux ans plus tard, en août 1980, il réitère l’ exploit en solitaire.En octobre 1986, il gravit le denier des 14 « 8 000 » de la planète, le Lhotse (8 516 m).Cela fait de lui le premier alpiniste à les avoir tous vaincus, et tous, sans apport d’ oxygène.
En cette même année 1986, Reinhold Messner est devancé de quelques mois par le Canadien Patrick Morrow, dans le défi qu’ il a lui-même lancé :les Seven Summits, autrement dit l’ ascension des 7 sommets les plus élevés de chaque continent.
Toujours en cette même année 1986, il tint la promesse faîte à sa mère quelques années auparavant :il stoppe les ascensions en très haute altitude.


Le puriste

Reinhold Messner a toujours privilégié le style alpin lors de ses ascensions :pas de grandes expéditions avec des dizaines de Sherpas transportant des tonnes de matériels, reliant le camp de base aux multiples camps intermédiaires, à grand renfort de cordes fixes.Il privilégie la légèreté, ce qui lui permet d’ être rapide et donc moins exposé aux dangers inhérents à la haute montagne, comme les avalanches, la météo…Avec très peu de soutien extérieur.Il était d’ ailleurs très critiqué pour ses prises de position contre le « style expédition ».


Les grands espaces

Nul ne sort indemne de ces ascensions à haut risque et Reinhold Messner ne fait pas exception.Dans le mauvais temps, il perd son frère Günther en 1970, prit par une avalanche dans la descente du Nanga Parbat (8 126 m) en Himalaya.Au cours de cette même ascension, le gel est responsable de la perte de 7 orteils.Ce qui ne le privât pas de faire une carrière fabuleuse et pleine de record en haute montagne jusqu’ en 1986, date à laquelle il prit une autre direction.Finis la haute montagne, et place aux treks de grandes envergures :entre autres la traversée de l’ Antarctique, du désert de Gobie, du Groenland, du Tibet oriental et du Bhoutan.


Un homme attaché à la fois à l’ Europe et à son territoire

Il est l’ ami personnel de la chancelière allemande Angela Merkel, avec qui il randonne parfois lorsque celle-ci prend quelques jours de vacances dans le Tyrol et dont il admire la simplicité et la ténacité.Il ne cache pas non plus son admiration envers le président français Emmanuel Macron, qui, selon lui, est non-issu d’ un parti traditionnel, intelligent, et très créatif, peut-être un futur grand de ce monde. Reinhold Messner prône pour un gouvernement fédéral au sein de l’ Union européenne, une répartition des pouvoirs entre l’ Europe et les régions, et la fin des états-nations.Cette nouvelle répartition renforcerait, selon lui, à la fois l’ Europe sur le plan mondial et les territoires à l’ intérieur de l’ Union européenne.Cet écologiste dans l’ âme a été député européen de 1999 à 2004, apparenté aux Verts.Un mandat qu’ il n’ a pas souhaité renouveler.
Après la très haute altitude et les grands espaces, cet épris de liberté se consacre alors à la création de fermes écologiques dans la région de son enfance.Un retour aux sources, ses parents, comme bon nombre d’ alpin, était de souche paysanne.Des produits Bio, bien sûr, sont fabriqués et cultivés dans ces fermes :fromage, jambon, vin et pommes…


Un complexe muséal

Reinhold Messner a ponctué sa vie de multiples projets.Et la création de six musées en est un gigantesque.L’ enfant du pays éprouvait le besoin de transmettre son savoir, ses connaissances, son expérience et surtout sa vision au plus grand nombre, et ces six musées était pour lui le meilleur moyen de remplir cette tâche.Reinhold affirme que le fait même de construire ses musées lui a procuré plus de plaisir que de vaincre les plus hauts sommets de la planète.Tous situés dans sa région natale du Sud-Tyrol, et réunis sous l’ appellation commune « Messner Mountain Museum », ces musées sont consacrés au lien qui unit l’ humain à la montagne et du changement que celle-ci est capable d’ opérer sur l’ humain.L’ épicentre du complexe muséal de l’ alpiniste de l’ extrême est le château de Sigmundskron, proche de Bolzano, qui abrite le musée du « Messner Mountain Museum Firmian », le plus imposant des six musées.Il remplit également la fonction de siège administratif du complexe.
Reinhold Messner est une légende de son vivant.Il intrigue, il dérange.Son franc-parlé et ses prises de position sont souvent mal perçu.Qu’ importe, cet homme-là exprime le fond de sa pensée sans détour, sans artifice.Il a une idée, il la met en œuvre.Et peu importe la critique.Doté d’ une incroyable énergie, il mène à bien tout ses projets.Sa vie durant, l’ homme au visage de cuir, a accumulé des expériences de vie, mais de mort aussi.Ses périples aux longs courts l’ on fait côtoyer bon nombre de cultures différentes à travers la planète entière.Les musées qu’ il a implantés sur la terre de ses ancêtres sont la synthèse de sa vie.Ils représentent la sagesse d’ un homme libre.

voyageur-solaire.com

Crédit photo:       ©Andreas H. Bitescnich


Pour mieux connaître Reinhold Messner, j’ ai sélectionné 4 livres parmi la cinquantaine qu’ il a écrits. Ces livres résument assez bien la carrière de l’ alpiniste et sa vision sur le monde.
En utilisant les liens de mon partenaire Amazon ci-dessous, je toucherai une petite commission, sans aucune augmentation pour vous sur le prix du livre. Cela pour me permettre de développer davantage encore le site Voyageur-Solaire.com. Je vous en remercie, et vous souhaite bonne lecture.

En utilisant les liens de mon partenaire Amazon ci-dessous, je toucherai une petite commission, sans aucune augmentation pour vous sur le prix du livre. Cela pour me permettre de développer davantage encore le site Voyageur-Solaire.com. Je vous en remercie, et vous souhaite bonne lecture.

L’intégralité des textes, images, et vidéos de l’ensemble de ce site sont protégés par les droits d’auteur ©voyageur-solaire.com


Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? Exprimez-vous dans le formulaire de contact ci-dessous. Votre adresse de messagerie ne sera jamais publiée. Merci !

* indique un champ requis
Vous appréciez cet article ? Partagez-le !